Historique

1978

 

- Le JazzFest vit le jour sous le nom de Montreal Regional Jazz Festival. L’événement avait été organisé par Ted West.

 

- On comptait 2 à 3 ensembles dans seulement 3 catégories.

 

 

1982

 

- M. Denny Christianson prit la relève et organisa le festival à l’école West-Hill High School de Montréal.

 

- Plusieurs personnes-ressources contribuèrent à l’événement : M. Michel Drainville(1982-1983) et M. Robert Jodoin (1984-1985).

 

- Introduction de la langue française : première traduction des règlements généraux.

 

 

1988

 

- Dernière année où le festival couronnait un champion régional.

 

 

1989

 

- Le festival accorde maintenant des mentions Or, Argent, Bronze et Participation.

 

- L’Université McGill fut l’hôtesse de l’événement.

 

 

1992

 

- Le festival devint officiellement Le JazzFest des jeunes du Québec.

 

- Faute d’espace, le festival quitta l’université McGill pour s’installer à l’école secondaire

André-Laurendeau grâce à l’appui de M. Normand Gosselin qui se joignit au comité organisateur.

- Colin Murray fut nommé coordonnateur régional. Il fit apparaître le bilinguisme dans

toutes les publications (même les juges qui ne pouvaient s’exprimer dans la langue des

groupes avaient droit à un traducteur). Cela provoqua une inscription massive des écoles

francophones.

- Première édition où les ensembles musicaux eurent accès à des ateliers privés avec les juges.

- Plusieurs commanditaires s’associèrent à l’événement dont Twigg musique, Yamaha

Canada, Steve’s Music et Arduini.

 

 

1994

 

- Jean-Pierre Carpentier prit la relève à la coordination.

- De nouveaux partenaires appuyèrent l’événement afin d’aider les ensembles à participer aux finales canadiennes du MusicFest Canada.

 

 

1996

 

- Normand Gosselin accepta de prendre en main l’organisation.

Année record pour le JazzFest : taux de croissance de 45%.

- Joe Sullivan écrivit le premier arrangement québécois pour les participants dans la

catégorie A 300. Ces arrangements porteront éventuellement le nom de Pièces QC.

 

 

1998

 

- Grâce au succès de l’événement, le JazzFest produisit deux arrangements originaux. C’est à cette époque qu’est mis sur pied le premier site internet du JazzFest.

 

2002

 

- M. Yves Adam devint coordonnateur régional de l’événement.

- Pour son 25e anniversaire, le festival accueillit 77 formations musicales et inaugura, à cet effet, une cinquième salle de spectacle.

 

2003

- Le groupe «Québa» assura le spectacle de clôture.

 

2004

 

- Le saxophoniste de renom Campbell Ryga fit l’honneur de sa visite lors du spectacle de clôture avec le groupe «Streetnix».

 

 

2005

 

- Une grève dans les universités provoqua une légère baisse dans les inscriptions. 

 

- La pièce QC devint obligatoire pour la catégorie A-300, tout en demeurant facultative

pour celle de A-500.

 

- Le regretté Bernard Primeau fit l’honneur de faire partie du spectacle de clôture.

 

 

2006

 

- Un nombre record de 92 ensembles furent inscrits.

 

- La venue d’un commanditaire majeur, la station de radio Couleur Jazz, permit de

distribuer des bourses substantielles.

 

- Le Prix-Hommage JazzFest des jeunes du Québec est créé. Le premier récipiendaire fut André Ménard du FIJM

-Mme Johanne Blouin accepta de devenir la porte-parole du JazzFest

- Le groupe Saudade clôtura la journée avec ses rythmes à saveur cubaine. 

 

- Finalement, le festival ajouta un volet humanitaire en appuyant la lutte contre la

fibrose kystique et collabora à la mise sur pied d’un concert-bénéfice auquel participeront Mme Johanne Blouin, M.Frédérick De Grandpré et 3 ensembles lauréats du JazzFest des jeunes du Québec.

 

 

2007 :

 

- 30e anniversaire du JazzFest. Pour l’occasion, le spectacle de clôture présenta les musiciens-évaluateurs ainsi que certains membres du comité organisateur. Ils offrirent une performance dynamique sous le nom du B30B. Ils accompagnèrent également Johanne Blouin.

- «L’homme de cuivre», le pianiste Vic Vogel, fut honoré. Celui qui a tracé la route à plusieurs musiciens québécois reçut le prix-hommage du JazzFest. 

 

2008

 

- Le JazzFest des jeunes du Québec devint un organisme officiel reconnu par la Ville de

Longueuil et est choisi parmi les trois finalistes dans la catégorie «Événement culturel».

 

- Un grave incendie à l’école secondaire André-Laurendeau oblige les organisateurs à annuler et à reporter la 31e édition au printemps 2009. (C’est la seule année où le Jazzest des jeunes n’a pas lieu).

 

 

2009

 

- Un collaborateur de longue date, Jean-Luc Cloutier, nous a quittés à la suite d’un long combat contre le cancer.

 

- Le grand pianiste Oliver Jones reçut le prix-hommage JFJQ. 

 

- Le groupe communautaire Pappy Hour Big Band, sous la direction de Jean-Pierre

Lambert, offrit un spectacle haut en couleur lors de la clôture. Le groupe Leclerc, architecte et design, s’ajoute comme partenaire important pour le festival.

 

 

2010

 

- Le groupe Brazz assura la partie musicale des cérémonies de clôture.

 

- Le prix-hommage JazzFest des jeunes du Québec fut remis au président-directeur

général de l’équipe Spectra, Alain Simard.

 

 

2011

 

- 20e édition du JazzFest à l’École secondaire André-Laurendeau.

 

- Le prix Hommage du JazzFest fut remis à Grégory Charles afin de saluer le modèle qu’il

est devenu auprès de la jeunesse musicale.

 

- Le JazzFest des jeunes du Québec devint partenaire officiel du Festival international de

jazz de Montréal. Dorénavant, l’équipe JFJQ aura la tâche de recruter les ensembles qui

se produiront quotidiennement sur la grande scène du FIJM. 

 

 

2012

 

- Une sixième salle de concert s’ajouta à cause du nombre grandissant d’inscriptions.

 

- Le prix-hommage fut remis à Rémi Bolduc, véritable virtuose du saxophone.

 

- Le spectacle de clôture fut assuré par le groupe Trombones Actions dirigé par Richard

Gagnon qui revenait dans son ancienne école pour l’occasion.

 

- La mairesse de Longueuil, Mme Caroline St-Hilaire, nous fit l’honneur de sa présence.

 

 

2013

 

- Le JazzFest des jeunes du Québec célébra son 35e anniversaire.

 

- Les inscriptions dépassèrent tout ce que le JazzFest avait connu auparavant, ce qui obligea

le comité organisateur à créer une liste d’attente.

 

- 97 ensembles participèrent au Festival et jouèrent pour ainsi dire « à guichet fermé ».

 

- RNC Média aida à innover en subventionnant la mise sur pied d’un Big Band qui

représentera le festival sous le nom de              « Ensemble JazzFest des jeunes du Québec ».

 

- Mme Lorraine Desmarais reçut le prix-hommage.

 

- Jocelyn Couture et ses musiciens présentèrent un concert-hommage au grand Maynard Furguson. 

 

2014

 

-Le Prix-Hommage fut remis à  Stanley Péan, animateur de l’émission Quand le jazz est là. 

-Le nombre d’inscriptions dépassa le chiffre 100

-Le spectacle de clôture fut assuré par l’Orchestre national de jazz de Montréal

- Twigg/Yamaha firent tirer des ateliers animés par Billy Bouffard destinés aux écoles secondaires.

 

2015

 

À l’occasion de ses 10 ans à titre de porte-parole, le Prix-Hommage fut remis à Johanne Blouin.

Jean-Pierre Lambert Big Band assura le spectacle durant les cérémonies de clôture.

Il faut souligner le partenariat important de la députée de Vachon, Mme Martine Ouellet depuis les 5 dernières années. 

Depuis 10 ans, un chèque a été remis annuellement pour venir en aide aux personnes atteintes de fibrose kystique.

 

2016

 

-Le Prix-Hommage fut remis à Normand Gosselin afin de souligner l’engagement de ce bâtisseur exceptionnel. Depuis 25 ans, il est une des figures majeures du Comité organisateur. 

- Le Jazzfest des jeunes du Québec accueillit le trompettiste de renommée mondiale,

Wayne Bergeron. Lors du concert de clôture, il était accompagné par le Big Band de l’université de Sherbrooke, dirigé par Michel Lambert.

2017

Le 22 janvier 2017, le Jazzfest a perdu un fidèle collaborateur, M. Jean-Pierre Lambert. Que ce soit à titre d’arrangeur, d’évaluateur ou de directeur musical pour l’enregistrement des pièces imposées, il a toujours fait preuve d’une immense générosité envers l’organisation.

 

Le Prix-Hommage a été remis à ce grand amateur de musique « latine » à titre posthume et le spectacle de clôture a vu plusieurs de ses amis musiciens se réunir sur scène sous la direction de M. Daniel Bonin afin de lui rendre un vibrant hommage.

2018

 

Lors de cette journée printanière plutôt « froide », 75 ensembles ont présenté des prestations de grande qualité dans 5 salles différentes.

 

Le comité organisateur a remis son Prix-Hommage à M. Denis Mouton, membre très impliqué de ce comité lors des 13 dernières années.

 

La 40 édition du Jazzfest des jeunes du Québec a été couronnée de succès avec le spectacle de Mme Carol Welsman, pianiste et chanteuse de jazz, accompagnée par le Big Band de l’Université de Montréal sous la direction de M. Ron Di Lauro.

© 2019 JazzFest des jeunes du Québec